Comment accorder sa batterie ?


Pour accorder sa batterie acoustique, il vous faudra :


  • Une clé de serrage

  • Une surface plane où poser ses fûts

  • Une couverture (recommandé pour ne pas abîmer les chanfreins)

  • Une baguette (recommandé)

  • Beaucoup de patience !



Comment accorder sa batterie


À noter que pour faciliter l’accordage, l’utilisation d’une clé dynamométrique (Evans Torque Key) ou d’un appareil mesurant les fréquences (comme le TuneBot) peut être très utile.

Contenu :

Première étape : Préparer la peau

Deuxième étape : L’Accordage des Toms

Troisième étape : l’Accordage de la Caisse Claire

Quatrième étape : l’Accordage de la Grosse Caisse

Cinquième étape : Adapter le Son de sa Batterie

Conclusion


 


Première étape : Préparer la peau



Tout d’abord, il est important de commencer par accorder toutes les peaux de résonnance de vos toms avant d’accorder vos peaux de frappe. C’est en effet la peau de résonnance qui définira en grande partie la note globale de votre fût. Veillez donc à d’abord accorder vos peaux de résonnance afin de trouver une progression harmonieuse entre les notes de vos fûts.

accordage batterie

Commencez par enlever vos anciennes peaux et placez votre fût sur une surface stable (n’hésitez pas à glisser la couverture sous le fût pour ne pas abîmer le chanfrein).

Placez la nouvelle peau sur le chanfrein et vérifiez que la peau est bien centrée. Placez ensuite le cercle et les tirants.


Si votre peau est neuve, vous pouvez commencer par serrer progressivement chaque tirant jusqu’à ce que la peau « craque ». La colle dans le cerclage de la peau va se détendre et permettre à cette dernière de bien épouser la forme de votre chanfrein.

Ne vous inquiétez pas si cela fait beaucoup bruit, la peau résistera très bien !

Cela permet d’avoir un accordage plus précis et d’éviter que votre accordage ne bouge trop par la suite.


On fait craquer la colle, puis on met le tirant « à zéro »



Une fois cette étape passée vous pouvez desserrer progressivement les tirants pour les remettre « à zéro ». Cela signifie que chaque tirant est serré au minimum, juste avant que ce dernier commence à émettre une pression sur le cerclage. L’accordage peut commencer !



 


Deuxième étape : L’Accordage des Toms


Pour éviter de distendre et abîmer votre peau, il est recommandé de faire un accordage dit « en étoile » pour les fûts à 6, 8 ou 10 tirants (exemple ci-dessous). Pour les fûts à 8 et 10 tirants il est également possible d’accorder en serrant tout les 3 tirants, toujours dans le but d’avoir une pression répartie de façon homogène sur l’ensemble de la peau.

Accordage de la batterie en étoile
Exemple d'accordage en étoile (6 Tirants)


Commencez par serrer chaque tirant avec un nombre égal de tours de clé en suivant l’accordage en étoile. Une fois chaque tirant serré, tapotez votre baguette devant l’un des tirants, à 1-2cm du bord de la peau. Si la note ne vous convient pas, répétez cette étape.

Accordage de la batterie facile

Si la note que vous entendez vous convient, vérifiez que la note soit la même devant chaque autre tirant du fût. C’est là qu’il va falloir s’armer de patience car lorsque vous allez remonter ou descendre un tirant, ce dernier risque de faire également bouger la note du tirant de référence. Exemple : le Tirant A a la note souhaitée mais le Tirant B est trop bas. Si je ressers le Tirant B, la note du Tirant A va légèrement bouger elle aussi. Le but est d’obtenir la même note devant chaque tirant, ce qui vous donnera un son clair et homogène. Une fois cette étape franchie, faites de même sur le reste de vos toms.



Concernant la tension des peaux :

Lorsque l’on sait à peu près à quelle hauteur nous voulons la note de notre fût, reste à déterminer l’attaque et le sustain (durée de la note et harmoniques) de cette note. Cela se gère principalement par une différence de tension entre la peau de frappe et la peau de résonnance.


  • Une peau de frappe plus tendue qu’une peau de résonnance aura pour effet de prolonger le sustain et rendre l’attaque légèrement moins percutante.

  • Une peau de frappe moins tendue qu’une peau de résonnance donnera l’effet inverse. Le sustain sera un peu plus maîtrisé et l’attaque sera plus présente.

  • Enfin, avoir une tension égale entre la peau de frappe et la peau de résonnance fera réellement chanter vos fûts. Vous aurez un très long sustain car les peaux vont entrer en résonnance.

Reste à déterminer ce qui correspond le plus à votre style !



 


Troisième étape : l’Accordage de la Caisse Claire



La caisse claire à cette particularité d’avoir un timbre qui vient modifier drastiquement le son.

Pour l’accorder, il est préférable de retirer le timbre ou de faire en sorte qu’il ne touche pas la peau de résonnance pendant l’accordage.


Enlever le timbre de la caisse claire est très simple, et pratique pour l'accordage

La peau de résonnance d’une caisse claire est particulière. Elle est extrêmement fine afin de permettre au timbre de vibrer de façon optimale, et nécessite donc d’être plus précautionneux.


Commencez par accorder la peau de résonnance comme pour les toms (en étoile ou tous les 3 tirants, etc.). Plus la peau de résonnance est tendue, plus le son sera précis.

N'ayez pas peur de beaucoup tendre la peau de résonnance car malgré sa fragilité apparente, elle résiste très bien à un serrage musclé (dans la mesure du raisonnable, bien entendu !). Une fois encore, on cherche à obtenir la même tension sur chaque tirant pour une note juste.


Faites ensuite de même pour la peau de frappe.

Il est courant d’obtenir un accordage de peau de frappe un peu plus détendu que la peau de résonnance, mais ce n’est cependant pas une règle absolue.


En effet, beaucoup de batteurs tendent leur peau de frappe au maximum pour faire ressortir les aigus et l’attaque (contexte plus hard rock / metal). Une peau de frappe plus détendue donnera un son plus « fat » (contexte plus funk / jazz). Après, c’est selon vos préférences.



 


Quatrième étape : l’Accordage de la Grosse Caisse



Pour la grosse caisse, on change légèrement nos habitudes. Il est cette fois préférable de commencer par la peau de frappe car c’est elle qui influencera le plus la note et l’attaque globale. La peau de résonnance, elle, se chargera du sustain. À noter que la présence ou non d’un évent a un impact déterminant sur le son de votre grosse caisse. Une peau de résonnance qui n’a pas d’évent aura pour conséquence d’augmenter drastiquement le sustain du fût, et donnera un rebond plus prononcé à la batte lors de la frappe.

Accordage de la grosse caisse
Event de grosse caisse de 15cm, excentré

Les évents de grosse caisse, sur la peau de résonnance, augmentent l’attaque lors de la frappe, et diminuent la résonnance globale du fût. Ils sont également très utiles pour la prise de son en studio pour y placer un micro grosse caisse. Sachez qu’un évent central de plus de 20cm de diamètre équivaut à ne pas avoir de peau de résonnance du tout ! Le mieux reste d’avoir un évent excentré d’environ 10/15cm de diamètre pour un maximum d’attaque et de projection du son.


Encore une fois, plus la peau de frappe est tendue, plus le sustain sera long et l’attaque moins percutante. À l’inverse, une peau de frappe moins tendue donnera un maximum d’attaque.

Attention toutefois, une peau de frappe peu tendue sera fragilisée. N’hésitez pas à coller un patch de grosse caisse pour la protéger au niveau de la batte.



 


Cinquième étape : Adapter le Son de sa Batterie




Une fois la batterie accordée, il est possible d’adapter le son de cette dernière en fonction de nos envies / besoins. Voici quelques exemples d’adaptation du son de la batterie :


Toms et Caisse Claire :


Les Moongel : Un indispensable. Les moongel permettent de contrôler les harmoniques naturelles d’un tom ou de la caisse claire sans pour autant dénaturer le son (contrairement au gaffer et autres bricolages maison). Ils sont peu onéreux et lavables à l’eau.

Accordage batterie moongel
Vous pouvez poser les Moongels à +/- 1cm du cerclage

Incontournable et particulièrement utile lors de sessions life, studio, ou tout simplement pour que la batterie résonne moins à la maison. Il est même possible de les coller sous une cymbale pour réduire son sustain et sa projection.




« Détuner » sa caisse claire. Si l’on souhaite changer l’accordage de sa caisse claire sans pour autant toucher aux tirants, il existe une asctuce très pratique ! Il suffit de prendre une autre peau (neuve ou en très bon état) de la même dimension de la caisse claire et de la déposer retournée sur la peau de frappe. Cela atténuera le son de la caisse claire et aura pour effet de baisser artificiellement la note de cette dernière.

Accordage de la caisse claire
Retournez une peau neuve sur votre caisse claire pour obtenir un son plus "fat"


Contexte Funk : Afin d’obtenir rapidement et facilement un son très « fat » de la caisse claire, il est possible de déposer une serviette (plus ou moins fine) sur la peau de frappe, ou même son portefeuille !

Accorder sa batterie simplement


Cela aura pour effet d’instantanément baisser la note, la résonnance, et avoir un son très maîtrisé.







Gaffer : Assez pratique en dernier recours lors d’une prise studio ou live. Permet d’étouffer le son, réduire le sustain et les harmoniques. Mais un bon accordage, effectué en suivant ce guide, devrait normalement suffire !




Grosse caisse :


→ Le Muffle : Le plus souvent appliqué directement sur la peau de frappe de la grosse caisse, ce dernier va légèrement augmenter l’attaque lors de la frappe, et diminuera les harmoniques de la grosse caisse. Il existe des peaux de frappe grosse caisse avec muffle intégré.

accorder sa grosse caisse
Muffle de peau de grosse caissé intégré

Drap / coussin : Mettre un drap ou un coussin dans une grosse caisse va matifier grandement le son, et diminuera drastiquement le sustain de la note, ainsi que son volume. Si le drap est en contact avec la peau de frappe, la grosse caisse aura une attaque plus présente.



 


En Conclusion :



On espère que ce guide vous aura été utile pour l'accordage de votre batterie. Cet exercice peut se révéler long et fastidieux, mais avec de la patience et de la pratique, vous arriverez à obtenir un son qui vous convient et qui correspond à votre style. Afin de vous aider à faciliter l'accordage, des outils comme une clé dynamométrique (Torque Key de chez Evans) ou encore un Tunebot peuvent être très utiles.

Ces deux appareils feront par ailleurs prochainement l'objet d'un article dédié sur leur utilisation, afin de voir les avantages que peuvent apporter l'utilisation de ces outils. Si vous êtes du côté de Clermont-Ferrand, vous pouvez vous procurer tout le matériel nécessaire chez notre partenaire Musicstore63 !